ENGIE Lab 115, hiver 2014-2015, Paris. Travailler autrement, hiver 2015-2016, Paris

Travailler autrement

Projeter la DRH dans une expérimentation in vivo sur les nouvelles façons de travailler, et de la positionner comme “béta testeur” pour le groupe. L’objet de l’expérimentation : l’espace de travail et les modes de management ! L’objectif : faire évoluer les façons de travailler, vers plus de collaboration et de transversalité.

ACTION
Co-définition des besoins pour ce nouvel espace de travail pour une plus forte adhésion des équipes. Aide à l’appropriation une fois les travaux réalisés : un Feel Good Manager accompagne la mise en mouvement des équipes dans l’espace et facilite le quotidien des salariés, en mettant en place des actions pour encourager le vivre ensemble dans un esprit bienveillant et convivial. Travail sur le rôle des managers pour pousser des postures différentes.
IMPACT
En mettant l’espace en débat, nous avons fait parler du travail et ainsi enclenché une dynamique de changement. Peu à peu les salariés ont apprivoisé les nouveaux usages et les nouvelles façons de vivre l’espace, dans le respect mutuel des uns et des autres. Par sa démarche participative et bienveillante,
la Feel Good Manager a permis aux échanges de se fluidifier en donnant la parole à chacun. Cette expérimentation a interrogé en profondeur les modes d’organisation et d’échange parmi les salariés, ainsi que le rôle qu’aura à jouer la gouvernance pour appuyer la démarche de transformation.
REGARD

Faire évoluer l’espace en mettant en place le flex office dans lequel les managers se placent au coeur de ses collaborateurs est un super levier pour faire évoluer le travail et la posture du manager. Pourtant, l’espace ne doit pas rester une finalité en soi et il est important qu’un tel changement soit accompagné par une appropriation de chacun des “habitants” afin que, via l’expérimentation notamment, on puisse s’approprier ce nouveau territoire, pour transformer petit à petit ses façons de travailler.